une décision radicale qui va mettre les joueurs en colère - Actu de Jeux videos

une décision radicale qui va mettre les joueurs en colère

Sega compte modifier sa politique économique dans un avenir proche, et ça ne risque pas de plaire à tout le monde. Au contraire, en fait.

Au cours des années 70 et 80, Séga un développé de nombreux jeux d’arcade. Il aura fallu attendre le début des années 80 pour que l’entreprise se lance sur le marché des consoles. Mais ce n’est qu’en 1988, avec le lancement de la Mega Drive, qu’elle s’impose comme un acteur majeur de l’industrie du jeu vidéo. S’il est un fabricant de consoles, éditeur et développeur emblématique, Sega risque bien de se mettre de nombreux joueurs à dos.

L’argent, l’argent, l’argent !

Sega a récemment fait le bilan de ses derniers résultats financiers et le PDG ainsi que le directeur financier de l’entreprise, Haruki Satomi et Koichi Fukazawa, ont participé à une séance de questions-réponses. Parmi les questions posées, une en particulier à fournir l’attention. Elle concerne une augmentation potentielle du prix des jeux de l’éditeur. Et l’avis des deux hommes sur une telle possibilité à quoi faire grincer des dents.

Sur le marché mondial, les jeux AAA sur console ont été vendus à 59,99$ pendant de nombreuses années. Mais des titres vendus à 69,99$ sont apparus l’année dernière. Nous aimerions revoir les prix des titres qui, selon nous, seraient proportionnels aux augmentations de prix, tout en gardant un œil sur les conditions du marché.

Via VGC

En France, cela signifierait que les jeux Sega seraient désormais vendus 69,99€ au lieu de 59,99€. Contrairement à Ubisoft, l’éditeur nippon ne devrait toutefois pas viser les 80 euros dans nos contrées. L’augmentation serait sûrement trop drastique. Si la décision n’est pas encore actée, le processus semble bien engagé. D’ici peu, il est donc fort probable que vous deviez débourser 10 euros supplémentaires pour les jeux édités par Sega, parmi lesquels une suite potentielle à Frontières sonorespar exemple, celui-ci ayant rencontré un très joli succès.

De nouveaux horizons pour Sega ?

Si Sega augmente le prix de ses jeux, c’est en partie pour pouvoir rester dans la course face à la concurrence. Pour que leurs productions soient plus louables. Et l’éditeur va avoir besoin d’argent, puisqu’il a annoncé, le mois dernier, le rachat de Rovio pour la très grosse somme de 775 millions de dollars. On doit notamment au studio fini les jeux Angry Birds. Un choix réfléchi, puisque Sega compte s’imposer sur le marché du jeu mobile. Pour cela, il devrait proposer ses “titres actuels et nouveaux” sur les smartphones. En plus d’éventuels portages, on peut donc espérer de nouvelles franchises. Ou bien peut-être sommes-nous trop ambitieux ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.