Connect with us

Actualités

l’idée est bonne, mais l’exécution éclatée

Published

on

Spread the love

Dragon Ball : The BreakersDire que Dragon Ball : The Breakers était attendu comme le lait sur le feu serait un mensonge. Mais il faut bien reconnaitre que le propos tenu par le nouveau jeu de Dimps au sein de l’univers Dragon Ball avait de quoi éveiller l’attention puisque pour la première fois, il place le joueur à l’échelle des humains et non plus à celle vu, revue et re-revue des Saiyans. Surtout, pour la première fois, DB s’offre une autre allitération que le jeu de combat (Dragon Ball FighterZ), l’action-aventure (Kakarot) ou le jeu mobile (DB Legends) avec une expérience asymétrique, façon Dead by Daylight. Dans The Breakers, on incarne soit un des sept survivants d’une map totalement inconnue, soit un des méchants présents sur cette même map. Le but est simple  : côté “gentils”, on ne demande qu’à repartir de là où l’on venait et pour cela, il nous faut activer des clés de puissance disséminées un peu partout (on y reviendra) pour relancer le moteur d’un vaisseau censé nous permettre de nous échapper. Côté méchant, évidemment, on tente de faire capoter le plan adverse, en éliminant un à un chacun des survivants, soit en les attaquant…

CLIQUEZ ICI POUR POURSUIVRE LA LECTURE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.